Formation sur la production de briquettes


Production des briquettes combustibles à base de la bagasse, une biomasse non valorisée, à Bwirembe au Sud-Kivu en RD Congo
Avec l’accompagnement de la Plateforme Diobass, et l’appui financier de Bruxelles environnement,  la Coopérative Agricole des producteurs de tomates et aubergines Agricole Tuungane ’’COOPAT’’ à Bwirembe dans la zone périphérique nord de la ville de Bukavu, est engagée sur la voie de la production des produits maraichers avec des techniques et pratiques innovantes et résilientes aux effets des changements climatiques.
Sous cet angle, ces maraichers  sont à l’étape de production du biochar, produit de la pyrolyse de la bagasse (Images 1,2 et 3). Les membres de Tuungane ont suivi deux  séances de formation respectivement sur la transformation de la bagasse, biomasse en biochar, charbon biologique réputé pour son apport dans l’amendement des sols, et sur la production des briquettes combustibles avec ce biochar  (Images 4,5 et 6).
Le biochar est aussi une bonne matière première de production des briquettes, utilisées comme  alternative au bois de chauffe.
La production de biochar dans la contrée de Bwirembe et ses environs, permet de valoriser  la bagasse qui y est produite toute l’année et en grande quantité, issue de la culture de la canne à sucre et la production artisanale du vin de canne à sucre qui en découle.
A partir de  cette première étape de valorisation de la bagasse, l’utilisation des briquettes s’intègre petit à petit dans la pratique culinaire du milieu avec satisfaction des ménages utilisateurs ; ce qui va sans aucun doute avoir un déboisement dans cette zone à fort risque d’érosion.     
Loader Loading…
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

Télécharger [2.65 MB]

Please share with

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *