La gouvernance des marais ou terres de bas-fond : cas de Nyangezi en chefferie de Ngweshe

Sous le financement de l’UE, la Plateforme Diobass, en collaboration avec le cadre de concertation Comité de Gouvernance des Ressources Naturelles a reussi à drainé un marais de plus de 700ha et y pratique la culture du riz au profit de la population de Karhongo/ Nyangezi en chefferie de Ngweshe/ Territoire de Walungu. Grâces aux animations conduites dans le cadre du projet, la mobilisation des représentants de toutes les couches de la population et l’implication des chefs locaux (coutumiers et administratifs), les gens ont compris progressivement et les briquetiers ont baissé leur agressivité envers les agriculteurs jusqu’à trouver des compromis sur l’utilisation commune du marais. Les autorités locales ont donné autorisation au CGRN de procéder au drainage et assurer la gestion du marais pendant un temps en attendant de voir s’ils sont efficaces pour leur augmenter le délai de gestion. Les autorités locales ont accompagné le processus en paraissant aux côtés des responsables du CGRN et en effectuant des visites dans le marais. Finalement, les cultivateurs et les briquetiers se sont entendus sur les limites dans l’utilisation du marais. Les espaces réservés aux briquetiers ont été délimités pour ne plus envahir les espaces destinés aux cultures. Les deux groupes participent aux travaux d’entretien des drains et le marais est maintenu propre.

Monsieur MUJOKA-NJOKA ELUMANA Léon,

président du Comité de Gouvernance des Ressources Naturelles, a dit :

« ce marais entièrement drainé nous allons produire beaucoup de riz pour nourrir nos familles et c’est la porte pour nous paysans de nous faire de l’argent car le riz ne manque jamais de marché ».

 

Please share with

Téléchargement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *